Vous louez votre appartement ou votre maison sur la plateforme AIRBNB ? Voici un guide expliquant toutes les étapes pour déclarer et comptabiliser vos revenus locatifs.

DĂ©clarer ses revenus locatifs AIRBN sur Paris
La fiscalité des revenus locatifs AIRBNB sur Paris

1) Est-il obligatoire de déclarer ses revenus Airbnb ?

Les sommes perçues en louant votre logement Ă  des particuliers contre rĂ©munĂ©ration entre dans la catĂ©gorie de loueur meublĂ©e non professionnel (LMNP). De ce fait, ils doivent ĂȘtre dĂ©clarĂ©es dĂšs le premier euro, sauf si l’ensemble de vos revenus locatifs sur l’annĂ©e ne dĂ©passe pas :

  • 305 € de revenus Airbnb et les autres revenus de location meublĂ©es, autres que votre rĂ©sidence principale,
  • 760 € de location s’il s’agit d’une partie de votre rĂ©sidence principale.

En principe, ces seuils de revenus sont trÚs vite dépassés dÚs lors que vous louez votre bien sur AIRBNB.

A noter : En 2019, les revenus issus du site Airbnb sont automatiquement transmis Ă  l’administration fiscale par la plateforme.

2) Comment déclarer son activité ?

A partir du 1er dĂ©cembre 2017, pour mieux encadrer l’offre de meublĂ©s touristiques Ă  Paris, la mairie de Paris a imposĂ© un systĂšme de dĂ©claration prĂ©alable. Toute location ou sous-location de courte durĂ©e dans la capitale devra obligatoirement faire l’objet d’une dĂ©claration en ligne de la part du propriĂ©taire que vous pouvez faire ici. Si votre logement est situĂ© hors de Paris vous devez le dĂ©clarer en mairie en utilisant le formulaire Cerfa N. 14004 02. Lorsque le logement est votre rĂ©sidence principale et que vous l’occupez plus de 8 mois par an, vous n’avez pas Ă  faire ces dĂ©clarations prĂ©alables. A dĂ©faut de dĂ©claration Ă  la mairie, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 450€.

Vous devez Ă©galement vous assurer que le rĂšglement de votre copropriĂ©tĂ© n’interdit pas la location de meublĂ©s saisonniers.

Une fois ces vĂ©rifications effectuĂ©es, vous pouvez demander votre numĂ©ro SIRET en tant que loueur meublĂ© auprĂšs du greffe dont vous dĂ©pendez. Cette dĂ©marche s’effectue via le formulaire P0i de dĂ©claration de dĂ©but d’activitĂ©. La date de dĂ©but d’activitĂ© Ă  choisir est soit celle du dĂ©but des locations si vous habitiez auparavant dans l’appartement, soit celle d’acquisition chez le notaire si l’appartement est dĂšs l’acquisition destinĂ©e Ă  la location.

3) Quel est le régime fiscal applicable ?

Les loyers issus des locations de type AIRBNB sont à déclarer dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous disposez alors de deux options fiscales :

* Le rĂ©gime Mico-Bic : une option qui s’avĂšre simple mais qui n’est pas forcĂ©ment avantageuse !

Vous bĂ©nĂ©ficiez seulement d’un abattement de 50% sur vos revenus locatifs s’ils sont infĂ©rieurs Ă  70 000€ en 2019. La moitiĂ© de vos revenus locatifs est donc imposable Ă  l’impĂŽt sur le revenu.

* Le régime réel : ce régime est trÚs souvent plus intéressant fiscalement.

Quelque soit vos revenus locatifs, vous avez la possibilitĂ© d’opter pour le rĂ©gime rĂ©el. Le principal avantage du rĂ©gime rĂ©el, est que vous pouvez dĂ©duire de vos loyers toutes les charges et dĂ©penses, l’amortissement de l’immobilier et du mobilier, les intĂ©rĂȘts d’emprunt, … Dans certains cas, l’amortissement peut Ă  lui seul rĂ©duire de 50 Ă  80 % votre revenus imposables ! GrĂące Ă  la dĂ©duction de nombreuses charges, vous pouvez donc rĂ©duire votre montant imposable sensiblement jusqu’à atteindre 0 euro.

Exemple pour illustrer notre raisonnement :

Valeur du logement : 200 000 €
Valeur du mobilier : 5 000 €
Loyers annuels perçus : 10 000 €
Charges annuelles (copropriĂ©tĂ©, taxe fonciĂšre
) : 2 500 €
IntĂ©rĂȘts d’emprunt annuel : 2 000 €
Amortissement : 7 500 €
Tranche Marginale d’Imposition du propriĂ©taire : 30 %
Cotisations sociales (CSG, CRDS) : 17.2 %

En optant pour le micro-BIC : vous bĂ©nĂ©ficiez d’un abattement de 50% sur vos revenus. Vous ĂȘtes donc imposĂ© sur une base de 5 000€. Vous paierez alors 2 275€ d’impĂŽt = (10 000-50%) x (30% d’impĂŽts + 17.2% de cotisations sociales) = 2 275 €.

En optant pour le rĂ©gime rĂ©el : vous dĂ©duisez toutes les charges (2 500 € + 2 000 €) de vos revenus (10 000 €) ainsi que l’amortissement du bien et du mobilier (7 500 €). Votre revenu imposable est donc dĂ©ficitaire. Vous paierez alors 0€ d’impĂŽt et de cotisations sociales. Vous pourrez Ă©galement reporter votre dĂ©ficit sur les annĂ©es suivantes.

4) Les obligations comptables et fiscales si vous optez pour le régime réel

A chaque fin d’annĂ©e vous devrez produire une comptabilitĂ© et transmettre tous les ans un bilan comptable. Vous avez jusqu’Ă  dĂ©but Mai de l’annĂ©e suivante pour envoyer les dĂ©clarations de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente.

Votre bĂ©nĂ©fice ou dĂ©ficit calculĂ© sera ensuite Ă  reporter dans votre dĂ©claration d’impĂŽt sur le revenu (dĂ©claration 2042-C-PRO).

Lorsque vous obtenez votre numĂ©ro SIRET il faudra penser Ă  souscrire dans les 5 mois depuis la date de crĂ©ation Ă  un centre de gestion agrĂ©Ă©. Le coĂ»t est d’environ 150€ Ă  l’annĂ©e mais cette adhĂ©sion vous permet d’obtenir deux avantages fiscaux :

  • Ă©viter la majoration de 25% de votre bĂ©nĂ©fice imposable,
  • bĂ©nĂ©ficier de 2/3 de rĂ©duction d’impĂŽts sur vos frais de votre expert-comptable dans la limite de 915 €.

 

Nous pouvons vous aider :

Vous louez un logement sur AIRBNB et vous souhaitez opter pour le rĂ©gime rĂ©el d’imposition ? Le cabinet DA Expertise vous accompagne pour Ă©tablir votre bilan et optimiser votre imposition.

  • 1Ăšre consultation et crĂ©ation d’activitĂ© offerte
  • RĂ©ponse rapide en quelques heures
  • Devis gratuits et sans engagement

 

DA Expertise est un cabinet d’expertise comptable alliant la proximitĂ© d’un cabinet situĂ© sur Paris et l’efficacitĂ© d’un cabinet en ligne.

☎ RĂ©server un entretien conseils gratuit 15 min