Créer son entreprise a un prix. Le coût de la création dépend du type de l’entreprise et de la nature de votre activité. Il faut généralement prendre en compte les coûts liés à la rédaction des statuts, les frais de greffe, le coût de publication et le coût de dépôt du capital.

 

La rédaction des statuts

 

La rédaction des statuts, pour les SASU, SA, SARL, EURL, est indispensable pour le lancement de votre entreprise et son coût varie selon la solution que vous aurez choisie. Vous pouvez espérer ne rien dépenser si vous téléchargez un modèle gratuit sur internet mais pour cela il est nécessaire de disposer de bonnes connaissances en droit des sociétés pour ne pas mettre en danger votre entreprise. Il existe également des services payants en ligne à des prix accessibles.

Enfin, vous pouvez faire appel à un avocat qui pourra vous conseiller sur les démarches à suivre et qui procèdera à la rédaction de tous vos statuts. Par son métier, il permet à l’entreprise de bénéficier d’une protection maximale. Le coût varie entre 400 euros et 2 500 euros en fonction de la complexité des projets ou du nombre d’associé.

 

Le dépôt de dossier d’immatriculation auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE)

A la suite de la rédaction des statuts, l’entreprise devra déposer un dossier d’immatriculation. Cette immatriculation se fait soit auprès de l’URSSAF, soit du répertoire des métiers (RM), soit du Registre du commerce et des sociétés (RCS) selon la nature de l’activité.

Les entreprises devant être immatriculées au RCS, doivent régler au greffe environ entre 60€ et 160€, incluant la déclaration des bénéficiaires effectifs obligatoire.

Pour les activités artisanales, le montant de l’immatriculation au RM est de :

  • 90 euros pour les artisans indépendants (entreprise individuelle).
  • 60 euros pour les SARL, EURL, SNC, SC, SA et SAS artisanales

Pour les professions libérales, artiste-auteur, et les micro-entrepreneurs, l’immatriculation se fait directement auprès de l’URSSAF et est gratuite.

Toutes entreprises assujetties à la double immatriculation (RCS/RM) devront régler les frais d’immatriculation à la fois au RM et au RCS. Par exemple, pour les chauffeurs VTC.

 

Publication d’un avis dans le journal d’annonces légales

Les SARL, EURLS, SNC, Sociétés civiles, SA et SAS doivent également s’acquitter des frais de publications (journal d’annonces légales) d’un montant d’environ 200 euros. Le prix varie selon le département et le nombre de lignes utilisées lors de la publication de l’annonce.

 

La constitution du capital

Le montant du capital social est précisé dans les statuts et doit être rappelé sur les papiers administratifs et commerciaux de l’entreprise. Le capital social d’une entreprise a une fonction de garantie mais également politique. Il permet de déterminer la répartition du pouvoir entre les associés.

Pour les SA, le montant minimum du capital est de 37 000 euros. Le montant pour les SARL, EURL, SAS et SASU est au minimum de 1 euro symbolique. Enfin, il n’y a aucun capital social pour les entreprises individuelles.

 

Notre cabinet peut vous accompagner :

Pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions et en toute sécurité, notre cabinet d’expertise-comptable situé sur Paris peut vous accompagner.

  • Appel ou consultation offerte au cabinet pour étudier votre situation
  • Réponse ou rappel rapide
  • Devis gratuit et sans engagement

Expertcomptable-paris.com est un cabinet d’expertise comptable alliant la proximité d’un cabinet sur Paris et la facilité d’un cabinet en ligne.

☎ Réserver un entretien conseils gratuit 15 min