A l’occasion de la conférence plénière du 72ème congrès de l’Ordre des experts-comptables, le Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, est intervenu pour apporter des éléments de réponses aux inquiétudes de la profession.

 

Après avoir rappelé les prochaines mesures phares du gouvernement, Bruno Le Maire a réaffirmé le rôle prépondérant des experts-comptables auprès des entreprises (conseil, savoir-faire, confiance, sécurité juridique, etc…). Devant plus de 5 000 experts-comptables il a commencé son discours par cette phrase :

« Je crois profondément à l’avenir des experts-comptables et des commissaires aux comptes »

 

Bruno Le Maire a tenu à répondre aux inquiétudes soulevées par la profession.

Tout d’abord, il a rappelé le décalage d’une année du lancement du prélèvement à la source.

Le Ministre a ensuite apporté des clarifications concernant l’élargissement des seuils pour bénéficier des régimes simplifiés d’imposition et du régime de la micro-entreprise. Le but sera de lever les ambigüités, en 2018, dans le cadre d’un projet de loi sur la transformation des entreprises.

 

Sur le sujet des difficultés de recrutement et de la formation rencontrées également par les  cabinets d’expertise-comptable, une réforme globale du système de formation accompagnera en 2018 la réforme du droit du travail. L’objectif sera de former les collaborateurs aux compétences dont les entreprises ont besoin. A ce titre, Charles-René Tandé, le président de la l’Ordre des experts-comptables, a soulevé le manque d’attractivité de la profession et le souhait de réformer l’accès à la profession de commissaire aux compte.

A propos de la DSN qui a causé de grandes difficultés de mise en place dans les cabinets comptables, le ministre s’est engagé à recevoir les organismes qui ne se sont pas encore mis aux normes afin de leur demander de faire le nécessaire.

 

Enfin, une réflexion a été engagée dans le cadre de la future loi, en 2018, sur la transformation des entreprises. Il pourrait envisager la possibilité d’inclure les commissaires aux comptes dans les sociétés pluri-professionnelles d’exercice. En effet, l’exclusion des commissaires aux comptes de ces structures représente un frein à leur développement auprès des experts-comptables.

 

Expertcomptable-paris est un cabinet d’expertise comptable alliant la proximité d’un cabinet situé sur Paris et l’efficacité d’un cabinet en ligne.

☎ Réserver un entretien conseils gratuit 15 min