Vous allez vous lancer en tant que Freelance ou consultant ? Nous vous guidons sur vos choix comptables, fiscaux, sociaux et juridiques afin de démarrer votre activité dans de bonnes conditions.

 

A partir du moment où l’on se lance en tant que consultant / freelance indépendant, votre premier choix sera de bien choisir votre statut juridique (micro-entreprise, EIRL, EURL, SASU, etc…). Notre cabinet d’expertise-comptable DA Expertise peut vous accompagner dans ce choix stratégique afin de trouver le statut qui correspondra au mieux à votre situation professionnelle et personnelle. De plus nous offrons aux entrepreneurs l’accompagnement à la création d’entreprise.

 

Choisir la bonne forme juridique

Votre première décision va dépendre si vous choisissez le statut simplifié de la micro-entreprise ou d’une entreprise au réel pour laquelle vous devrez tenir une comptabilité. La micro-entreprise peut-être intéressante au démarrage de votre activité pour plusieurs raisons : bénéficier du taux préférentiel de l’ACCRE les premières années ou tester le potentiel de votre activité. Une fois que vous aurez perdu les bénéfices de l’ACCRE ou que vous aurez dépassez le seuil de chiffre d’affaires de la micro-entreprise de 70 000€, vous serez dans l’obligation d’opter pour une structure d’entreprise au réel (EIRL, EURL ou SASU).

L’EIRL ou l’EURL

Dans les cas ou votre choix se porte vers la création d’une EIRL ou EURL, vous serez automatiquement rattaché à la Sécurité Sociale des indépendants (anciennement RSI). Vous paierez vos charges sociales sous la forme d’acomptes prévisionnelles trimestrielles, avec un décalage d’un à deux ans par rapport à vos revenus d’activité. En EIRL vos revenus soumis à charges sociales et à l’impôt sur le revenu correspondent automatiquement à votre résultat de l’année (chiffre d’affaires – charges). En EURL vous avez la possibilité de décider la part du bénéfice que vous considérez en rémunération de gérance et l’autre part que vous souhaitez garder en réserve ou distribuer sous la forme de dividendes. Ces deux formes juridiques vous permettent de vous rémunérer simplement et régulièrement dans le cas où il s’agit de votre activité principale et que vous avez besoin de sortir de la trésorerie fréquemment.

Depuis la loi Madelin, il est prévu un dispositif dédié aux gérants pour compléter votre retraite et votre prévoyance. Certaines plateformes comme par exemple WeMindCare propose des mutuelles à peu près équivalentes aux mutuelles des salariés.

La SASU

Dans le cas ou vous optez pour la SASU, vous êtes considérez comme président assimilé salarié. Vous avez la possibilité de vous rémunérer sous la forme de fiches de paies pour partie et sous forme de dividendes après avoir réalisé votre bilan. Nous vous conseillons de ne pas tout vous reverser via les fiches de paie car le taux de charges sociales est plus important que celui d’une rémunération de gérance en EURL (environ 80%). La SASU présente l’avantage de ne pas avoir à payer des cotisations sociales en l’absence de rémunération, contrairement à l’EIRL ou l’EURL. De plus, si vous bénéficiez d’allocations chômage (ARE) vous pouvez en conserver le bénéfice en ne vous rémunérant pas pendant la durée de votre chômage puis en reversant vos bénéfices une fois vos droits terminés. Si vous avez une activité salarié en plus de votre activité de Freelance vous avez l’option à l’impôt sur le revenu, sur 5 ans, qui permet de se distribuer votre résultat en évitant l’impôt sur les sociétés de 15 à 28%.

freelance
Se lancer en tant que Freelance

Quelques conseils une fois votre activité créée

Il arrive souvent qu’en tant que Freelance ou consultant vous travaillez principalement chez vous. Vous n’avez donc pas forcément besoin d’assurance spécifique car votre assurance de responsabilité civile habitation peut généralement vous couvrir. Cependant si vous êtes souvent en déplacement ou en clientèle vous devrez souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle en cas de dommages corporels ou matériels causés à des tiers.

Le Freelance doit s’occuper des tâches administratives et de la communication de son entreprise. Pour cela vous devez établir des devis, faire des factures, gérer les transactions et les paiements, … Nous vous conseillons pour cela de vous faire aider par des prestataires extérieurs ou de faire appel à des organismes afin de vous permettre de vous concentrer su votre cœur d’activité. Par exemple, nous vous recommandons de faire appel à un expert-comptable dès le début de votre activité pour vous accompagner dans la gestion de votre comptabilité et afin de sécuriser votre activité.

Il existe également beaucoup de logiciels en ligne spécialisés pour les freelances. Dans la gestion de votre trésorerie nous pouvons vous conseiller « Shine » ou encore « Qonto » afin d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Afin de mettre en place votre solution de facturation ou de devis, il existe des logiciels gratuits et conformes tel que Jepilote.com ou Henrri. Malgré le fait que certains logiciels soient gratuits, il faut faire attention qu’ils soient bien à jour et conformes aux dernières normes réglementaires.

Vous êtes Freelance et vous recherchez un expert-comptable ?

Notre cabinet d’expertise-comptable situé sur Paris est en mesure de vous accompagner dans la gestion sociale, comptable, fiscale et juridique de votre activité de Consultant / Freelance.

  • Une réponse rapide en quelques heures
  • Accompagnement à la création d’entreprise et bilan patrimonial offerts
  • Effectuer votre devis en ligne gratuitement et sans engagement

Expertcomptable-paris.com, représenté par la société DA Expertise, est un cabinet d’expertise comptable situé sur Paris et enregistré à l’Ordre des experts-comptables de Paris.

☎ Réserver un entretien conseils gratuit 15 min