A l’approche des vacances estivales il nous parait important de faire un point sur la règlementation en 2018 des congés payés. Dans ce premier article nous évoquerons les conditions pour prendre des congés payés en anticipé.

Pour rappel, vos salariés débloquent leurs congés payées acquis le 1er Juin 2018 sur la période de référence allant du 1er juin 2017 au 31 mai 2018. Le nombre de jours obtenus correspond à 2,5 jours par mois de travail effectif. Au 1er Juin, il obtient donc 30 jours ouvrables de congés payés s’il a travaillé pendant toute cette période.

Les congés payés ont pour but de permettre à vos salariés de se reposer. Ils ne peuvent donc pas en bénéficier avant de les avoir acquis en contrepartie d’un travail effectif.

Néanmoins, les congés payés en cours d’acquisition peuvent être pris avant la date d’ouverture de la période normale de prise de congés (1er Juin). La prise de congés en anticipée doit tout de même être subordonnée à un accord entre l’employeur et le salarié. L’employeur ne peut pas l’imposer au salarié, et le salarié ne peut pas non plus l’imposer.

Il existe une spécificité si vous avez des salariés nouvellement embauchés. Ces derniers peuvent demander des congés payés dès leur embauche. Dans la pratique, ils peuvent partir en congés sans attendre le terme de la période d’acquisition, s’ils ont acquis des droits à ce titre, et à condition que la période des congés soit ouverte et compte tenu des départs en congé prévu par l’employeur.

Nous pouvons vous aider :

Expertcomptable-Paris.com vous met en relation avec des cabinets d’expertises-comptables situés sur Paris ou en région parisienne afin de vous aider dans le suivi et la gestion de votre activité

 

L’équipe Expertcomptable-paris.com

☎ Réserver un entretien conseils gratuit 15 min