La tenue d’une comptabilité peut être classée en deux catégories : la comptabilité d’engagement et la comptabilité de trésorerie.  Ce deuxième type de comptabilité est plus facile et moins coûteuse à mettre en place, néanmoins toutes les entreprises ne peuvent pas y avoir recours.

La comptabilité de trésorerie peut être utilisée par :

  • les associations ;
  • les entreprises relevant du régime fiscal des Bénéfices Non Commerciaux (BNC), par exemple les professions libérales ;
  • les entreprises individuelles relevant des Bénéfices industrielles et Commerciaux (BIC) ;
  • les sociétés relevant de l’IS et bénéficiant du régime simplifié d’imposition. Cela concerne les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 783 000€ HT pour la vente de marchandises, de logements, ou de fournitures et 236 000€ HT pour les prestataires de services.

Comment mettre en place une comptabilité de trésorerie ?

La comptabilité de trésorerie repose sur la comptabilisation directes des relevés bancaires de l’entreprise. Les opérations enregistrées en comptabilité correspondent à l’ensemble des encaissements et des décaissements réalisés par l’entreprise par mode de règlement et selon le type des opérations réalisées.

Par conséquent, seules les dépenses et les recettes correspondant à des montants effectivement reçus ou payés sont comptabilisées tout au long de l’année. Les opérations enregistrées dans les journaux comptables suivent les relevés bancaires.

La comptabilisation des créances et des dettes pour les BIC et les sociétés soumises à l’IS seront enregistrées uniquement lors de la clôture de l’exercice comptable. La comptabilisation des dettes et des créances ne concernent donc pas les BNC et les petites associations.

Quels sont les intérêts à utiliser une comptabilité de trésorerie ?

La classification des documents est simplifiée. Il suffit de rattacher chronologiquement et mensuellement les pièces comptables avec les recettes et les dépenses indiqués sur vos relevés bancaires.

Vous gagnez du temps. Le temps de travail passé pour saisir votre comptabilité se retrouve énormément diminué. Les opérations sont directement saisies dans un journal de banque sans passer par des comptes clients ou fournisseurs.

Le coût est avantageux. Votre expert-comptable peut traiter plus rapidement votre comptabilité, ce qui est donc moins onéreux.

Y a t’il des inconvénients ?

Dans certains cas de figure, tenir une comptabilité de trésorerie peut présenter des limites :

  • Le suivi des factures non payées ou non encaissées nécessite de mettre en place une gestion adaptée.
  • Lorsque la TVA doit être calculée suivant les débits (à la date de facturation), il sera nécessaire de procéder à des calculs supplémentaires afin de déclarer le bon montant de TVA.

La plupart des entreprises concernées seront donc avantagées si elles mettent en œuvre une comptabilité de trésorerie.

 

Nous pouvons vous aider :

Vous souhaitez passer du statut autoentrepreneur et créer une entreprise ? Notre cabinet d’expertise-comptable situé en région parisienne peut vous accompagner :

  • Tarifs préférentiels
  • Réponse rapide en quelques heures
  • Devis en ligne gratuits et sans engagement

 

Expertcomptable-paris.com est un cabinet d’expertise comptable alliant la proximité d’un cabinet situé sur Paris et l’efficacité d’un cabinet en ligne.

☎ Réserver un entretien conseils gratuit 15 min